Les fonds rendent encore service au Cameroun

Même si je ne donne pas signe de vie souvent et que d’autres photos n’ont pas été ajoutées, les argents rendent encore service là-bas: le bout de route a été réparé pour que les enfants traversent le ravin pour aller à l’école en sécurité, des livres pour les maîtres ont été achetés, quelques jeunes ont été embauchés pour travailler à la route et payer ainsi leurs études, etc.

Les gens sont très reconnaissants pour votre générosité.

Advertisements
| Leave a comment

Funds are still working for Cameroun

I may not write often but the money has not stopped doing what it was meant to do.  The dangerous section of the path leading to the school has been fixed, teaching manuals have been bought for  the local teachers and S. Gertrude is seeing that the money is being spent wisely where needed.

The people of the mission where she works are very grateful for your generosity.

| Leave a comment

Levée de fonds réussie!

On est très satisfait des résultats de la vente d’artisanat et la lotterie sur la super belle tapisserie. Je m’en vais compter l’argent et je vous revient.
Un gros merci à chacun et chacune. N’hésitez pas à me téléphoner pour des infos sur la vente ou le Cameroun. 🙂

| Leave a comment

Des enfants contents

Le train s’arrête et Normand lance un ballon de soccer aux enfants!

| Leave a comment

Des enfants contents

Le train s’arrête et Normand lance un ballon de soccer aux enfants!

| Leave a comment

De retour!/I am back!

Scroll down for English text

D’abord, je vous dis que j’étais bien désolée de ne pouvoir vous envoyer  des messages régulièrement de l’Afrique.  Une des raisons; nous sommes arrivés à Douvangar alors qu’ils en étaient à leur 4e semaine sans électricité.  Les gens du village ne s’en aperçoivent même pas puisque presque personne n’a cette commodité dans leur case (c’est comme ça qu’on appelle les petites maisons).  Mais, pour les “blancs” comme nous qui prenons pour acquis que nous avons le contrôle de la lumière avec un simple bouton… ce n’était pas évident!  Déjà qu’il fallait aller aux toilettes à la “bécosse”,  la nuit… et maintenant avec la lampe de poche en plus!  C’est vrai qu’on nous recommande de toujours avoir sa lampe de poche le soir, au cas où un serpent se décidait de traverser devant nous!  Si on décide d’aller visiter quelqu’un en fin d’après-midi, vaut mieux apporter sa propre lumière parce que la noirceur vient très vite, dès que le soleil est caché derrière la montagne et il n’y a pas de lumière de rues… c’est vrai qu’il n’y a pas de rues non plus!!!  C’est plutôt comme des sentiers entre les trous d’eau et de vase, résultat des pluies abondantes en cette saison.

Bon, revenons aux courriels pas envoyés.  L’autre option était de me servir des cyber-cafés à Maroua (45 km de là), mais ça, ce n’était pas évident non plus puisque nous devions payer à l’heure et avec les lettres différemment disposées sur le clavier de l’ordinateur… le mieux que j’ai pu faire, c’est d’envoyer un message à Régis qui a bien voulu le “décoder” de mes mauvaises touches et vous le “traduire” et l’ajouter au site. Merci Régis!

De plus, pendant les quelques petits voyages à Maroua, il fallait acheter les provisions en considérant qu’on n’avait pas de frigidaire et congélateur pour les garder froids.  Ces commodités, il y a presque personne du village qui les ont puisque… vous vous rappelez… ils n’ont pas l’électricité!  On passait chez les religieuses du village voisin (15 km) prendre les bouteilles de glace qu’elles voulaient bien nous mettre à congeler… quand elle-mêmes avaient du courant électrique.

J’ai bien hâte d’ajouter des photos au site mais pour ce faire, j’ai besoin de “formation” ou d’aide!  Merci de votre patience. Ça viendra!

En deux mot, je vous dirai que les gens étaient très très contents de l’aide qu’on leur apportait en votre nom. Le directeur de l’école de Méri était émerveillé quand je lui ai appris que nous allions acheter des pupitres pour les enfants pour les deux nouvelles classes que l’Ambassade du Canada au Cameroun est en train de faire construire.  Ils n’auront donc pas à se chercher une roche sur laquelle s’asseoir pour la journée, et se servir de leurs genoux comme pupitre!  Nous avons aussi décidé de faire faire un pupitre pour l’enseignant de chacune des quatre classes ainsi que pour le directeur.

Dès que la saison des pluies sera terminée, S. Gertrude va voir à faire réparer la petite section de sentier qui mène à l’école et qui a été endommagée par les pluies.  En saison sèche, ce n’est pas un problème mais à la prochaine saison des pluies, il serait dangereux qu’un enfant se noie en essayant de  traverser ce ravin pour se rendre à l’école.

Il y a tellement plus que je voudrais vous dire, mais je m’arrête là pour ce soir.  Votre générosité et votre intérêt sont très appréciés. N’hésitez pas à poser vos questions sur la situation des gens de la mission de Douvangar-Méri.

Francine 🙂

 

I’m back!

Let me begin by telling you how sorry I was not  to be able to send messages regularly from Africa. One of the reason was, the village had been out of electricity for almost a month. Of course, the people from the village did not even notice since very few of them even have that commodity in their little huts.   But for the “white people” like us who are taking for granted the control we have on light with the switch of a button…it was a challenge! Just thinking that we had to find the “out-house” in the middle of the night… with a flashlight light now!  True enough, it was recommended that we always have our flashlight handy  when we walk about in the evening  in case a snake would decide to cross path! If one decides to go visit someone in late afternoon, it is best to bring a light because darkness settles in very quickly as soon as the sun hides beside the mountain and there are no street lights… well, in fact, there are no streets either!!! They are just like a path between mud holes and puddles, formed by rain pours during  rain season. 

OK, let’s get back to e-mails not sent. The other option for sending messages was using internet access centers in Maroua (45 km from Douvngar) but that was not an easy option since we had to pay by the hour and the keyboard was set up totally differently which made it very time consuming.  The best I could do was sent a message to Regis who was kind enough to “decode” my many typos and add it to the site.  Merci Régis! 

During those day trip to Maroua, we had to buy groceries (and there are no grocery stores, just vendors along the streets and at the market) and remember we had no working fridge or freezer to keep food cold. There commodities barely anyone has them because… remember… they don’t have electricity!  stop by the nuns in the next village (15 km) to pick up the bottles of water that they had frozen for us … when they themselves had power!

I really want to add pictures to this site but at this point, I need training or… help!  Thanks for being patient with me. We’ll get it done!

Before closing, I would like to tell you how very happy the people of Douvangar-Méri were of the help we were bringing them in your name. The principal of the Méri school was delighted when I got to tell him we were ordering students desks for the two new classes the Canadien Embassy is building them.  The children won’t have to pick up a rock on which to sit in class all day and using their laps for desks!

With some of the money from Projet Cameroun 2011 and as soon as this rain season is over, Sr Gertrude will see to it to have a section of the path that goes to that school fixed. During dry season, it is ok but when rain season is back, it could be very  dangerous  for some small children to drown while trying to make it to school.

There is so much more I want to tell you.  Please do not hesitate to ask questions on the situation in the Douvangar-Méri. We appreciate your generosity and interest in these people’s situation.

Francine 🙂

 

 

 

 

| 1 Comment

Francine et Sr Gertrude en Afrique

English message from Francine follows.

Voici un message reçu de Francine aujourd’hui, 29 Aout, jour de sa fête.

Nous avons fait un voyage sans problème.  Rendus  à Douvangar où on reste avec Soeur Gertrude et Soeur Yolande.    Le village est encore vert puisqu’il pleut encore de temps en temps (mais pas depuis notre arrivée).  Nous sommes arrivés   en soirée de dimanche, après 7h de vol, 6h d’attente et un autre 7 heures de vol.  Couché au couvent de Yaoundé,   16 heures de train. Le lendemain couché au couvent de Ngaoundé,  et un autre 7 heures d’autobus.   On a été très bien accueillis dans le village de Douvangar… mais sans électricité…   Le village est pauvre mais très accueillant.

Ce matin, premier jour dans le village, Gertrude et les autres soeurs étaient très tôt à répondre à toutes les demandes de tout le monde à propos de la nourriture,   argent,   fourniture scolaire; certains enfants n’ont même pas un cahier pour commencer l’école la semaine prochaine;… et nous qui jettons autant!    Il fait plus  que 33 ºC.

Je suis tellement contente d’être sur place pour être témoin du travail que Gertrude et les autres de la Congrégation font!!!!

Je dois quitter l’internet maintenant

Merci de votre soutient de là-bas.

 

In English,

From time to time, as I receive news from our missionaries, I (Regis) will post their letters. In this first one, Francine says that she is writing from a cybercafe in the village. She has just a short time to do it. I received this letter, Monday, August 29, 2011. By the way, today is her birthday.

 We traveled without any problems, and are now in Douvangar where we are staying with Sister Gertrude and Sister Yolande. The village is still green because it still rains every now and then (but not once since we have arrived). We arrived  Sunday night after a 7 hour flight, a 6 hour stopover, another 7 hour flight, a night at the convent in Yaounde, 16 hours on the train the next day, a night at the convent in Ngaoundé and another seven hours by bus. We were very well received in Douvangar Village (which has no electricity). It’s very poor, but very welcoming.

This was our first morning in the village. Gertrude and the other sisters immediately began responding to requests for food, money, school supplies, etc. Certain kids here don’t even have a notebook for the start of school next week, while us, we just throw them away!

It’s more than 33 ºC here.

I’m very happy to be here and to take part in the work that Gertrude and the sisters of the Congregation are doing.

 

 

 

| Leave a comment

Le départ / We are leaving

Gertrude et moi on quitte pour Montréal demain matin pour les derniers préparatifs avant le départ pour le Cameroun mercredi. Nous sommes toutes les deux très contente et très reconnaissante pour l’appui au Projet Cameroun 2011. Nous avons dépassé la somme de $9000. qui seront utilisés pour l’éducation à la mission. UN GROS MERCI À CHACUN ET CHACUNE!!!!!

Many THANKS for your support in the fundraising for Projet Cameroun 2011. We are very Grateful for every donation that brought the total to over $9000.

We are leaving Sunday morning Aug 21st for Montreal where we will finish packing to leave for Cameroun on Wednesday.
Thanks again!

| 1 Comment

Levée de fonds un SUCCÈS

Un gros merci à chacun et chacune!  Le Projet Cameroun 2011 se concrétisera bientôt avec le retour à Douvangar au Cameroun de Soeur Gertrude, accompagnée de moi-même et de notre neveu Norman Richard (originaire de Cocagne).  Les fonds ramassés seront utilisés pour aider à la préparation de la rentrée scolaire.

Comme l’Ambassade du Canada au Cameroun a accepté de s’impliquer dans la construction d’une salle classe,  les fonds du Projet Cameroun 2011 serviront  à  compléter ce projet, à acheter des table-bancs (pupitres) et des fournitures scolaires pour maître et élèves.

Vous ne pouvez savoir à quel point vos dons seront utiles pour nous permettre d’améliorer les conditions scolaires là où 49% des enfants ne vont pas à l’école, faute de moyens.

Il y a encore beaucoup à faire pour rendre l’éducation accessible à tous!   Des efforts sont aussi faits localement pour améliorer les conditions d’accès à l’école pour tous.

Encore une fois, merci de votre intérêt pour vos frères et soeurs camerounais.

Du Cameroun, nous vous tiendrons au courant du déroulement du projet.

 

Million Thanks to each and everyone of you! The Projet Cameroun 2011  will  become a reality soon as my nephew (Normand Richard, originally from Cocaghe)  and I will be accompagnying  S. Gertrude back to Cameroon as she is returning to the Douvangar Mission.

The funds we accumulated will be used to help in preparing the school year.

As the Canadian Embassy has accepted to get involved in the construction of a classroom, the funds of  Projet Cameroun 2011 will help complete that project and buy desks and school supplies for teacher and students.

You can’t imagine how precious your donations are in allowing us to better the conditions in a region where only 49% of children are attending school.

There is still much to do to make sure every child has access to Education.  Efforts are also made locally.

Once again, we extend our thanks for your help and interest for your  brothers and sisters in Cameroon.

From Cameroun, we will be updating the site  and hopefully adding some pictures to keep you  posted on the Projet Cameroun 2011.


| 1 Comment

Ça continue!

Salut à tous!

Au point de vue course, j’ai ‘ralenti le pas’ pour l’hiver mais la levée de fonds continue son ‘Marathon’.  Presqu’à chaque semaine, nous recevons un don, soit par la poste ou en personne de gens qui ont entendu parler du projet par les journaux ou de bouche à oreilles.  Avec tous ces dons, nous avons atteint la jolie somme de $6062.36.  Un autre $1200.00, profit d’une vente d’objets de Noël, s’ajoutera à ce montant.  C’est donc dire que nous nous approchons du montant de $8000.00 nécessaire pour la construction d’une classe pour le village de Méri. 

S. Gertrude revient au Canada au début de juin et nous prévoyons au moins une autre levée de fond où elle sera présente et pourra répondre à vos questions concernant le travail qu’elle fait à Méri, au Cameroun ou toute autre question que vous auriez au sujet de son travail missionnaire là-bas.

Les billets d’avion sont réservés pour le retour avec elle au Cameroun, le 24 août 2011, (d’où le nom de Projet Cameroun 2011). Normand (notre neveu) et moi passerons une dizaine de jours avec les habitants du village de Méri, où nous souhaitons pouvoir mettre la main à la pâte pour commencer la construction de la classe.

Un gros merci de l’intérêt que vous manifestez pour ce projet.

Francine 🙂 876-4476

We keep going!

MY running has ‘slowed down’ for the winter but the fundraising keeps going!  Almost every week we get another donation from people who heard about this project either through the newspaper articles or other sources.  All those donations have brought the total to $6062.36 and we will be getting another $1200.00 from the Xmas sale.  We are getting closer to the $8000.00 needed to build a classroom for the village of Méri.

Sr. Gertrude will be coming to Canada early June and we are planning another fundraising activity where she will be present to answer any questions you may have on the project or the mission.

Our plane tickets are reserved for August 24th where our nephew Normand and I will be returning to Africa with her and spend about 10 days helping out in starting the constuction of the classroom.

We thank you for your interest and support in this project.

Francine 🙂 876-4476

| 1 Comment